Une écriture "infinie" comme objet infini de l'écriture dans Quaderno a cancelli de Carlo Levi