Bettina, Caroline et Die Günderode: une amitié romantique entre « correspondances » littéraires et illuminations réciproques