Identité et développement: la contribution de la recherche historique