Giacomo Leopardi, l’hérétique, le gnostique [Préface]