« “Filmer, c’est lire”. Villa Amalia, de Pascal Quignard à Benoît Jacquot »