Aujourd’hui, il est toujours plus évident que la langue française, par jeu ou enjeu, se démarque sans cesse des règles du « français standard » auxquelles elle semblait appartenir ou être soumise depuis bien longtemps, ce qui nous confirme que la raison d’être de la norme est, surtout et avant tout, d’ordre social et que celle-ci évolue en fonction des changements de la société. Dans le domaine des études sociolinguistiques, il n’est donc plus question de parler de norme mais plutôt de considérer la langue comme un ensemble de « variétés légitimes ». Conforme au code retenu « correct » par excellence, celui de l’écrit, la « langue standard », représentative et de référence, se détermine par un certain nombre de prescriptions en matière de phonologie, de lexique, de syntaxe et de style. Contrairement au passé, les Français ne s’efforcent plus de se tenir à distance du commun des locuteurs en parlant « standard » et en adoptant par conséquent une façon de parler « distante » et conforme à celle de la classe sociale la plus favorisée qui détient communément le pouvoir politique, économique, social et culturel.

Avant-propos [Parcours variationnels du français contemporain]

IMPELLIZZERI, FABRIZIO
2015

Abstract

Aujourd’hui, il est toujours plus évident que la langue française, par jeu ou enjeu, se démarque sans cesse des règles du « français standard » auxquelles elle semblait appartenir ou être soumise depuis bien longtemps, ce qui nous confirme que la raison d’être de la norme est, surtout et avant tout, d’ordre social et que celle-ci évolue en fonction des changements de la société. Dans le domaine des études sociolinguistiques, il n’est donc plus question de parler de norme mais plutôt de considérer la langue comme un ensemble de « variétés légitimes ». Conforme au code retenu « correct » par excellence, celui de l’écrit, la « langue standard », représentative et de référence, se détermine par un certain nombre de prescriptions en matière de phonologie, de lexique, de syntaxe et de style. Contrairement au passé, les Français ne s’efforcent plus de se tenir à distance du commun des locuteurs en parlant « standard » et en adoptant par conséquent une façon de parler « distante » et conforme à celle de la classe sociale la plus favorisée qui détient communément le pouvoir politique, économique, social et culturel.
Variations linguistiques; français contemporain
File in questo prodotto:
File Dimensione Formato  
dorif.pdf

accesso aperto

Tipologia: Versione Editoriale (PDF)
Dimensione 109.44 kB
Formato Adobe PDF
109.44 kB Adobe PDF Visualizza/Apri

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/20.500.11769/254297
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact