«Artémis». Un langage énigmatique